Un style… un auteur

AFFICHE EDYR AUGUSTO

Quelques photos de la rencontre avec Edyr Augusto
et son traducteur Diniz Galho

  • Un texte inédit d’Edyr Augusto
  • Pierre Michel Pranville parle du Polar Brésilien

    La littérature noire brésilienne est partagée entre deux orientations. Le roman reportage initié par José Louzeiro et son roman Pixote, la loi du plus faible, racontant le quotidien d’enfants des rues à São Paulo et par Paulo Lins avec La cité de Dieu qui a fait découvrir aux brésiliens la vie dans les favelas de Rio. L’autre orientation, centrée sur le crime et le criminel, qui a été développée par Patricia Melo, est celle qu’a choisie Edyr Augusto : pourquoi devient-on un monstre ? Les criminels sont-ils mauvais à 100% ? Peut-on survivre et rester intègre dans une société si violente ? Edyr Augusto est journaliste, écrivain dramaturge, originaire de Belém. Il y vit et aime cette ville lacustre, ce qui ne l’empêche pas d’en dresser un portrait d’une rare violence. Lire la suite