Accord ABL

Accord de coopération et d'amitié avec L'Académie Brésilienne des Lettres (ABL) Journée d'étude "Dans la voix de Machado : mémoire, modernité et passages"  Matinée littéraire avec l'Académie Brésilienne des Lettres : João Ubaldo Ribeiro et Geraldo Holanda Cavalcanti Rencontre littéraire avec l'Académie Brésilienne des Lettres : Domício Proença Filho parle de Lígia Fagundes Telles Rencontre … Lire la suite Accord ABL

Projets de Recherche

Sexe et sexualité: de la pratique sociale à la représentation littéraire. 29 et 30 août 2018 19 et 20 mai 2017 La ‘République des Lettres’ 23-25 de novembro de 2017 24, 25 et 26 novembre 2017 Artisans de la correspondance 2013 et 2015 Marginalités féminines dans le monde lusophone 2014, 2015, 2016 et 2017

Projet « Ambassadeurs » des cultures lusophones

Projet de résidence, portés par les départements de portugais des universités Paris 3 et de Sorbonne Université Constatant le déficit de la représentation des cultures issues du monde lusophone dans le paysage universitaire, culturel et éditorial français, le projet « Ambassadeurs des cultures lusophones » se propose de mettre en place les conditions d’une résidence d’artistes d’une durée d’un mois … Lire la suite Projet « Ambassadeurs » des cultures lusophones

Exposition « De l’objet ethnographique au livre »

organisée en marge du colloque Amérindianités au Brésil et au Québec, le 09 novembre 2017 par Nathalie Rollet-Bricklin, Chef du département de la Réserve de la BSG, Brigitte Thiérion, CREPAL avec l'aimable autorisation de François Michaud, Directeur de la BSG.

Des temps de la découverte au XXe siècle, les objets ethnographiques témoignent de pratiques connues ou tombées dans l'oubli. Décrits dans les relations savantes des premiers explorateurs, exposés comme objets de curiosités et de connaissance, ils sont aujourd'hui redécouverts et reconnus par leurs anciens possesseurs.

Chaire Solange Parvaux

Hommage à Solange PARVAUX

Solange Parvaux : quand on a eu la chance de la connaître, on ne peut pas l’oublier. On se souvient de son dynamisme, de son énergie, de sa curiosité, de sa générosité, de ses enthousiasmes et bien sûr de son dévouement absolu à la cause de la langue portugaise.

La première fois que je l’ai vue, c’était pendant l’été 1967, à Lisbonne, à la Bibliothèque Nationale, qui était encore sur l’actuel Largo da Biblioteca Pública. Georges Boisvert me l’avait présentée, et nous sommes allées manger ensemble à la cafeteria des Grandes Armazéns do Chiado, qui n’avait pas encore brûlé…

Journée d’Études du CREPAL

Journée d'hommage à Solange Parvaux 2 décembre 2017 9h30- Informations 10h LA VIE DANS LA GUERRE 10h- 10h30 Cristina Batalha, UERJ, membre associé du CREPAL Dario de Melo : registro de uma geografia do sofrimento  10h30-11h João Manuel Neves, CREPAL Um exército de fantasmas no inferno : A narrativa de guerra Tropa d'África de Carlos Selvagem (1919) … Lire la suite Journée d’Études du CREPAL