Chaire Solange Parvaux

Hommage à Solange PARVAUX Solange Parvaux : quand on a eu la chance de la connaître, on ne peut pas l’oublier. On se souvient de son dynamisme, de son énergie, de sa curiosité, de sa générosité, de ses enthousiasmes et bien sûr de son dévouement absolu à la cause de la langue portugaise. La première fois que je l’ai vue, c’était pendant l’été 1967, à Lisbonne, à la Bibliothèque Nationale, qui était encore sur l’actuel Largo da Biblioteca Pública. Georges Boisvert me l’avait présentée, et nous sommes allées manger ensemble à la cafeteria des Grandes Armazéns do Chiado, qui n’avait pas encore brûlé…